Recherche

La page qui marque

Parce qu'on ne sort jamais complètement indemne d'un livre

Catégorie

Lectures contemporaines

Rafales d’Automne – Sôseki

Je lis très peu de littératures japonaises, c’est un pays qui fascine beaucoup de monde mais que je connais finalement assez peu. J’étais donc curieuse de lire ce livre que j’ai obtenu grâce à une box que la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur proposait en octobre. Mais ce fut une lecture en demi teinte. Une fois le livre refermé, j’ai du mal à dire si j’ai aimé ou pas…

Lire la suite

Publicités

Le cœur battant de nos mères – Brit Bennett

Quand Causette vante les mérites d’une romancière américaine de 27 ans qui parle d’avortement et de poids de la religion, je ne peux résister. Le cœur nattant de nos mères est le premier roman de Britt Bennet et il est très prometteur ! Elle nous propose des personnages lumineux.

Lire la suite

L’esclave libre – Robert Penn Warren

Robert Penn Warren est un auteur américain majeur du vingtième siècle. Il a reçu le prix Pulitzer en littérature et en poésie. Un temps en faveur de la ségrégation raciale, il va finalement revoir ses positions. Il effectue même une série d’interview avec des leaders du Mouvement des Droits civiques (dont Malcolm X). Dans son roman, L’esclave libre, il traite de ces questions ainsi que de la quête de l’identité.

Lire la suite

Lumière d’août – William Faulkner ( BookChallengeNobel #8)

La littérature américaine prenant de plus en plus de place dans ma bibliothèque et dans ma PAL, il était tout naturel que je profite du Challenge des prix Nobel pour découvrir Faulkner qui reçu ce prix en 1949. La plupart de ses romans se passent dans sa région natale, le Mississippi. C’est un écrivain reconnu comme un des plus grands du XXème siècle. Lumière d’Août m’aura tenue en halène presque quinze jours. C’est un roman dense et foisonnant où se croisent les récits et les points de vues de differents personnage.

Lire la suite

L’enfer de Church Street – Jake Hinkson

Le week-end dernier, je suis allé à Auxerre et je n’ai pas pu m’empêcher d’entrer dans la librairie Oblique. C’est la librairie de Grégoire Courtois, un des libraires de la « librairie francophone » sur France Inter. En entrant, on sent tout de suite un parti pris, une volonté de mettre en avant certains ouvrages et coups de cœur. Les gros titres sont bien là, mais plus en retrait. C’est comme ça que j’ai craqué pour un roman que je ne connaissait pas du tout. J’ai été séduite par la couverture et le petit mot du libraire collé sur la couverture. Il s’agit de L’enfer de Church Streer de Jake Hinkson.

Lire la suite

Indian creek – Pete From

Dans ma Kube de septembre, j’avais demandé un récit de « nature writing » publié aux éditions Gallmeister car je suis en admiration devant leur collection poche. J’ai eu le plaisir de recevoir Indian Creek de Pete From dont j’avais déjà entendu beaucoup de bien. Et ce fut un moment de lecture formidablement dépaysant.

Lire la suite

Disgrâce – J.M. Coetzee (BookChallengeNobel #7)

John Maxwell Coetzee est un auteur sud-africain, naturalisé australien, qui a reçu le prix Nobel en 2003. A travers ses romans, il explore les thèmes de la servitude, de l’ambiguïté et de la violence. Il décrit les névroses de l’individu à la fois victime et complice d’un système qui l’anéanti. Disgrâce est un de ses romans les plus connus. C’est ce roman qui achève d’asseoir le prestige littéraire de son auteur et qui fera beaucoup pour l’attribution du prix Nobel. Il y explore les plaies de l’antiapartheid avec force.

Lire la suite

Les vestiges du jour – Kazuo Ishigoru (BookChallengeNobel #6)

Auteur britannique d’origine japonaise, Kazuo Ishigoru vient de recevoir le prix Nobel de littérature. Bien qu’il maîtrise les deux langues, tous ses romans sont écrits en anglais. Ses intrigues se situent souvent autour de la seconde guerre mondiale. Il explore la remise en cause des valeurs d’une société. On retrouve ces problématiques dans Les vestiges du jour où l’on suit un majordome en plein doute face aux changements profonds de son pays.

Lire la suite

Le jour d’avant – Sorj Chalandon #MRL17

Jeune journaliste à Libération, Sorj Chalandon est envoyé le 27 décembre 1974 « couvrir » la catastrophe minière de Lens-Liévan qui fait 42 morts. Très vite, il comprend que ce n’est pas qu’un accident et que la drame aurait pu être évité. Prenant conscience des vies qui se cachent derrière les chiffres, il nourrit une colère sourde. Et c’est de cette colère qu’est né son dernier roman, Le jour d’avant. Car c’est comme ça que Sorj Chalandon écrit, avec sa colère..

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑