Recherche

La page qui marque

Parce qu'on ne sort jamais complètement indemne d'un livre

Catégorie

Lectures contemporaines

Les embrouillaminis de Pierre Raufast

Pierre Raufast est un auteur relativement connu mais que je découvre avec cette dernière parution. Je m’y suis plongée sans savoir vraiment ce que j’allais y trouver et ce fut une vraie surprise. L’expression « experience de lecture » n’est pas ici usurpée car le lecteur vit avec ce livre quelque chose de très particulier.

Lire la suite

Par une mer basse et tranquille – Donald Ryan

Une fois n’est pas coutume, je découvre un auteur irlandais grâce aux éditions Albin Michel. Donald Ryan est un auteur reconnu du monde des lettres et ce roman est son quatrième. Il y dresse trois portraits sensibles d’hommes que le hasard va faire se croiser.

Lire la suite

Le sang de la cité – Guillaume Chamanadjian

J’ai longtemps affirmé que je ne lisais pas de fantasy. Désormais je crois que je dois préciser que je fais une exception quand le roman est publié Aux Forges de Vulcain. Encore une fois, grâce à cette maison d’édition, j’ai été conquise par un texte pourtant loin de ma zone de confort. Le sang de la cité est le premier volet d’un projet ambitieux de double trilogie.

Lire la suite

Prix des lecteurs du livre de poche : selection d’avril

Ce mois-ci la sélection comportait quatre titres de genres très éclectiques. Je suis sortie de ma zone de confort et ce n’était pas forcement une bonne chose… Mais j’ai aussi eu un coup de cœur pour un roman écologique et féministe.

Lire la suite

Poursuite – Joyce Carol Oates

Ma sœur et moi commençons à mettre en place un rituel : lire en même temps les livres de Joyce Carol Oates à mesure qu’ils sortent en français. Elle lit de son côté en VO et cela donne lieu à des échanges sur l’intrigue et le style mais également sur des points de traduction. C’est vraiment très intéressant (en plus d’être un bonheur de partager cela ensemble). Poursuite vient de sortir aux Editions Philippe Rey et on y retrouve la marque de l’autrice, une intrigue sombre et une construction implacable.

Lire la suite

Le jeu de la dame – Walter Tevis

Pour la lecture commune du Picabo de mars et avril, Léa nous a proposé de lire Le jeu de dame qui vient de sortir chez Gallmeister. Je n’avais pas encore vu la série donc je me suis plongée dedans sans en savoir beaucoup. Ce fut une très belle surprise. L’héroïne, Beth, est de celle qui vous marque.

Lire la suite

Ni seuls, ni ensemble – Marie-Fleur Albrecker

Avec sa couverture rose et ce dessin de pièce montée, on s’attend à une comédie romantique. D’une certaine manière Ni seuls, ni ensemble en est une, mais c’est une comédie amère, terriblement actuelle et très intelligente. On rit à la lecture de ces pages mais on grince des dents également. Belle surprise que ce roman drôle et percutant qui questionne sur la notion d’engagement au sens large et parle de notre époque.

Lire la suite

Fantômes – Christian Kiefer

Comment vivre avec ses fantômes ? Que faire de la culpabilité qui nous ronge ou de blancs de notre histoire ? Les personnages du roman de Christian Kiefer, traduit par Marina Boraso, doivent composer avec un passé fait de pertes et de secrets. Les camps d’internement japonais, la seconde guerre mondiale et la guerre du Vietnam tissent la toile de font de ce roman brillant et poignant.

Lire la suite

Em – Kim Thuy

Il y a quelques jours, je vous présentais Babylift de Marie Bardet. Le hasard a mis entre mes mains un autre livre dont l’intrigue tourne autour de cette opération d’évacuation. Em de Kim Thuy est un livre qui tente de renouer les fil d’une histoire morcelée, d’une histoire plurielle. J’ai eu la chance de rencontrer l’autrice lors d’un live organisé par Babelio et c’est un femme extrêmement touchante qui s’est présentée à nous. Elle entend faire de « la beauté le meilleur véhicule pour parler de l’horreur ». Pari réussi avec ce texte tout en délicatesse qui nous entraine dans le chaos de la guerre.

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑