Recherche

La page qui marque

Parce qu'on ne sort jamais complètement indemne d'un livre

Catégorie

Blabla littéraire

Mon rapport au blog et mon bilan 2020

Voici maintenant deux mois que je n’ai presque rien posté ici, avant de revenir avec des chroniques comme avant je voulais un peu faire un point sur ces derniers mois et sur mon bilan 2020.

Mon rapport au blog :

Depuis cet été je passée de plus en plus de temps sur Instagram au détriment du blog. La nouvelle interface de WordPress y est pour quelque chose. J’ai continué à publier plusieurs chroniques sur le blog mais j’y prenais moins de plaisir. Sur Instragram les échanges sont plus nombreux et j’y fais plus de découvertes. Je me posais donc vraiment la question de l’intérêt de continuer ce blog. Le 1er novembre mon bébé à débarqué dans ma vie et forcement mon temps sur internet s’est considérablement rétréci. J’ai continué à être active sur Instagram car c’est plus facile d’écrire une chronique d’une main quand on a un bébé endormi dans les bras (ça l’est moins sur un ordinateur…). Depuis novembre je réfléchi donc à ce que je vais faire de mon blog,. Je suis passé par plusieurs étapes et désormais je suis décidée à le continuer. Il m’offre plus de liberté que Instagram et j’aime avoir cet espace à moi. Je vais y publier de manière plus sporadique car mon bébé me prend beaucoup de temps (pour mon plus grand bonheur !). Sur Instagram je poste presque toutes mes lectures, ici ce ne sera pas le cas. Je ferai des chroniques sur les livres qui m’auront le plus marqués ou des articles thématiques. Je ne me mets aucun objectif, aucune pression mais je veux vraiment préserver cet espace car j’y ai mis beaucoup d’énergie depuis quatre ans et qui j’y tiens.

Mon bilan 2020 :

Grâce au confinement et à mon congé maternité, 2020 aura été l’année où j’ai le plus lu. 123 livres sont passés entre mes mains, c’est un chiffre énorme et je suis ravie car j’ai fait plein de jolies découvertes. C’est une année très importante dans ma vie de lectrice car jamais je n’ai autant élargie mon champ d’exploration littéraire. Grace aux rencontres live organisées par Anthony sur Instagram, j’ai pu découvrir énormément de petites maisons d’éditions et de textes. Je suis sortie de ma zone de confort à de nombreuses reprises et tout cela fut extrêmement stimulant ! D’ailleurs je vous invite à aller regarder la chaine Youtube d’Anthony où toutes les rencontres sont en replay, c’est une mine d’or ! Désormais j’ai une idée plus précise de ce qu’est le monde de l’édition et j’ai découvert des éditeurs animés par une passion communicative. Ils défendent des valeurs et des œuvres avec panache. Ces rencontres m’ont permis aussi de faire la connaissance de blogueurs passionnés et ça aussi c’est précieux. Je suis venue sur internet parler de livres car je n’avais pas assez de gens autour de moi pour échanger sur cette passion dévorante. Désormais les échanges littéraires sont quotidiens et il me font énormément de bien.

Mes objectifs :

En 2021 je me fixe peu d’objectif car j’ai désormais un bébé qui a besoin de toute mon attention et professionnellement c’est une année qui s’annonce intense (j’ai encore quelques mois de congés, j’en profite !). Je souhaite donc uniquement lire plus de bandes dessinées et publier mes chroniques plus rapidement. Parfois il se passe des semaines entre ma lecture d’un livre et la publication de l’article. Je trouve ça dommage car mes idées sont moins fraiches, j’ai l’impression de perdre en pertinence. Pour palier à cela j’ai commencé un petit carnet de lecture où je griffonne quelques notes au fil de ma lecture. Je n’ai absolument aucun objectif concernant ma PAL. J’en ai perdu le contrôle et c’est tant mieux ! Pour la première fois cette année je vais participer à un jury de lecteurs puisque j’ai été retenue pour celui du Livre de poche. C’est une grande joie et une belle aventure qui commence. Je vous en parlerai forcément ici.

J’espère revenir rapidement ici, en attendant je vous souhaite de démarrer en douceur dette nouvelle année.

-Bilan septembre 2020 –

Ce mois-ci j’ai lu beaucoup de romans de la rentrée littéraire, je crois que c’est le première année que je profite autant de ce rendez-vous. Le début du congé maternité aidant, j’ai pu lire énormément pour mon plus grands plaisir. La plupart on été chroniqués ici ou sur Instagram donc cet article serra relativement court.

L’autre moitié de soi – Brit Bennett

Les raisins de la colère – John Steinbeck

Les dynamiteurs -Benjamin Whitmer

Le miel sous les galettes – Roukiata Ouedraoga

Le gang des rêves de Lucas di Fluvio – Le roman raconte l’histoire de Cetta, une italienne immigrée à New York, et de son fils Christmas. Le garçon grandit dans un quartier peuplé de gang où règne la violence et la pauvreté. Il rencontre Ruth, une riche et jolie jeune fille. A ses côtés, il envisage une nouvelle existence et rêve d’amour et de liberté. Nous suivons les personnages sur plusieurs décennies et nous les voyons évoluer et se débattre pour sortir de leur condition. Je me suis complètement passionnée pour cette histoire et ces personnages. L’écriture de Luca di Fluvio est très addictive et les pages défilent toutes seules. L’univers est sombre et violent. Certaines scènes sont parfois difficiles mais l’ensemble est néanmoins empreint d’espoir. C’est un auteur aussi adorable que talentueux que je vous recommande vraiment de découvrir !

L’étrange féminin – collectif – Il y a quelques semaines, grâce une nouvelle fois à un Vleel , j’ai découvert un recueil complètement atypiques. Il est composé de six textes de six autrices différentes avec comme thèmes communs l’étrange et le féminin. Pensé comme un chœur, inspiré des autrices et des fantômes des siècles passés, c’est un livre qui surprend et enchante. Chaque textes est différents mais en même temps répond aux autres. L’eau et la nature imprègnent les récits. Mary Shelley, Émilie Bronté ou encore Rachilde, l’héroïne de « la marquise de Sade » peuplent les nouvelles. On va de surprise en surprise au fils des pages. C’est aussi l’occasion de découvrir des écritures et des univers, d’aller vers des autrices que l’on ne connaît pas. J’ai pour ma part eu un coup de cœur tout particulier pour le texte de Clara Dupuis-Morency et son roman figurera dans mes prochaines lectures… Et j’ai très envie d’explorer également les livres des cinq autres autrices .Je vous conseille vraiment de déguster ce recueil tout doucement pour en profiter pleinement. Moi j’en lisais un par soir avant de m’endormir, comme un conte.

Que sur toi se lamente le tigre de Emilienne Malfatto – En Irak, sur les bords du Tigre, une jeune femme est tombée enceinte hors mariage. C’est une sentence de mort qui est alors prononcée. Autour d’elle les membres de la famille se plient, avec plus ou moins de conviction, au poids de la tradition. Soixante-dix pages d’une grande poésie et d’une grande violence. Soixante-dix page implacables où chaque mot est pesé. Soixante-dix pages dont on ne sort pas indemne. La plume tragique et sublime de l’autrice nous marque avec force. Emillienne Malfatto connaît bien l’Irak pour y séjour régulièrement et nous ouvre une petite porte dans cette société si fermée. C’est poignant de justesse et de souffrance. Un texte d’une intensité et d’une poésie rare pour dire l’horreur des féminicides.

Requiem pour une apache de Gilles Marchand – Superbe roman dont je vous parle la semaine prochaine. Dimanche soir il y aura une rencontre virtuelle avec l’auteur donc j’attends qu’elle est eu lieu pour écrire ma chronique.

L’arrachée belle de Lou Darsan – J’ai reçu ce livre dans le cadre de la masse critique Babelio. Ma chronique viendra dans la semaine mais je peux déjà vous dire que j’ai un avis mitigé dessus.

Mère d’invention de Clara Dupuis-Morency – chronique dimanche…

Il me reste un mois avant la naissance de ma petite alors je compte profiter d’octobre pour lire le plus possible !

Bilan de juillet

L’été est pour moi l’occasion de faire le plein de culture. Depuis plusieurs années le temps fort de mon été est le festival d’Avignon. Comme cette année il n’a pas eu lieu, je me suis rabattue sur la lecture ! J’ai énormément lu ce mois-ci et j’ai notamment commencé à explorer la rentrée littéraire. Je vais donc évoquer rapidement cinq romans qui sortiront d’ici quelques semaine mais dont je vous parlerai plus longuement plus tard.

Lire la suite

-Bilan culturel de juin-

J’ai commencé le mois juin avec l’objectif de lire tout les livres de Jim Fergus présents dans ma PAL. Lire plusieurs livre du même auteur d’affilé, est une expérience que j’ai déjà faite et que j’aime beaucoup. Les fois précédentes j’avais choisi des auteurs que j’aimais, là c’était un auteur que je découvrais.

Lire la suite

-Bilan culturel de mai –

Avec la reprise de l’école, j’ai été complétement absente du blog en mai et presque pas active sur Instagram. Cela ne m’a pas empêché de lire. Je vais donc vous présenter un bilan plutôt modeste mais fait de belles découvertes.

Lire la suite

-Bilan culturel d’avril-

Très gros bilan pour ce mois d’avril ! Le confinement m’a permis d’avoir plus de temps pour lire ou regarder des films. Ma PAL reste toujours imposante cependant mais ça fait du bien de la voir baisser un peu…

Lire la suite

-Bilan culturel du mois de mars-

Cela fait plus de deux semaines que l’école et fermée et, depuis ce moment, j’arrive à peine à lire. Je ne peux pas me concentrer, j’ai l’esprit toujours en alerte. Je suis triste, inquiète, sur le qui-vive. Je crois que j’abuse des écrans aussi en ce moment. Entre mon travail qui m’obsède et cette envie presque irrépressible de suivre l’actualité, je n’ai plus l’esprit libre pour la lecture. Mais cette situation me fait souffrir alors, petit à petit, je réapprends à m’accorder ce temps. En attendant de retrouver un rythme régulier ici aussi, voici mon bilan de mars…

Lire la suite

-Bilan culturel de février –

Le mois de février vient déjà de se terminer alors voici le moment de vous présenter mes découvertes culturelles. Ce mois-ci j’ai commencer à tenir ma résolution de 2020 : j’ai lu des bandes dessinée ! Et j’ai aussi lu plusieurs romans de Louise Erdrich pour mon article du Féminibooks.

Lire la suite

-Bilan culturel janvier 2020 –

Pour ce premier mois de l’année je suis très contente de mes lectures. J’ai découvert une nouvelle maison d’édition dont les choix éditoriaux valent, à mon avis, vraiment le coup d’œil. Il s’agit des éditions de l’Ogre. Je suis aussi très fière de moi car en janvier j’ai chroniqué presque toutes mes lectures ! La dernière chronique viendra dans la semaine.

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑